mercredi 24 décembre 2008

La Nativité : "adorations des bergers" réalistes

Par Thierry Doukhan
Cliquez sur les images pour les agrandir

Selon le mythe biblique, Joseph et Marie, qui était sur le point d'accoucher, étaient venus se faire recenser à Bethléem. Faute de place à l'auberge, Jésus est né dans une étable, avant d'être placé dans une crèche (mangeoire à bestiaux).
Dans la peinture occidentale, les représentations de la Nativité montrent souvent Joseph et Marie penchés sur Jésus, entourés d'animaux de ferme (le bœuf et l'âne), pendant que des bergers et leurs moutons arrivent, alertés par des anges. Le plus souvent, une l'étable ou une ruine joliment délabrée accueille une Marie habillée comme une princesse (façon "Peau d'Ane" de Jacques Demy).


....
Martin SCHONGAUER - Nativité (v.1480)
Panneau de bois (37,5x28 cm) - Staatliche Museen (Berlin)

Maitre de la nativité du Louvre - La nativité (2e moitié du XVe siècle)
Huile sur bois - 1,66x1,66 m - Musée du Louvre (Paris)

Mais certains artistes-peintres optent pour un réalisme plu cru, avec souvent une transposition dans leur époque contemporaine. Ces oeuvres sont plus touchantes, surtout pour les non-religieux, parce que les personnages sont "de chair et de sang".
Malgré le dénuement de la situation, on ne ressent aucun misérabilisme : les parents sont tendres et dignes, l'enfant est fragile et beau, les visiteurs sont modestes et bienveillants.
La plupart de ces peintures datent du XVIIe siècle... C'est normal : à l'époque baroque, le style
ténébriste associait souvent le religieux et le réalisme tragique (à l'opposé du baroque luministe, religieux et éclatant).

Ca fait bien longtemps que Noël n'est plus (seulement) une fête religieuse... Depuis des siècles, l’évocation de la naissance d’un enfant, a trouvé un écho chez des parents du monde entier, qui fêtent à Noël l'existence de leurs propres enfants.

......
Pierre BRUEGEL l'ancien - Le recensement a Bethleem (1566)
Huile sur bois (116x164 cm) - Musées Royaux des Beaux-Arts (Bruxelles)

C'est l'hiver dans une Bethléem "flamande". Marie, qui n'a pas encore accouché, est noyée dans la foule, comme n'importe quel badaud (sur l'âne, à droite de la grosse charrette). L'évènement religieux, chez Brueghel, passe toujours au second plan, après la vie quotidienne des habitants.

......
CARAVAGGIO - Adoration des bergers (1609)
Huile sur toile (314x211 cm) - Museo Nazionale (Messina)

Caravage, chef de file du ténébrisme, a le talent de concilier le réalisme et le sublime. Aaaah, ces mains, ces fronts plissés, cette tension, cet instant suspendu !

......
CARAVAGGIO - Nativité avec St François et St Laurent (1609)
Huile sur toile - 268x197 cm - Formerly San Lorenzo (Palermo) - perdu
e


Georges de LA TOUR - Adoration des bergers (v. 1644)
Huile sur toile (107x131 cm) - Musée du Louvre (Paris)

La composition en cercle autour de Jésus nous invite à prendre la place d'un sixième acteur. La bougie, dont Joseph protège la flamme de sa main gauche, éclaire Jésus et Marie, laissant les autres personnages et l'agneau dans la pénombre.


Jacob JORDAENS - Adoration des bergers (v. 1620-1650)
Huile sur toile - Mauritshuis (La Hague)



Harmenszoon van Rijn REMBRANDT - Adoration des bergers (1646)
Huile sur toile (97x71,5 cm) - Alte Pinakothek (Munich
)

Jan de BRAY (1626-1697) - La sainte famille
Huile sur panneau (41x34 cm) - Collection privée


Bartolome Esteban MURILLO - Adoration des bergers (v. 1668)
Huile sur toile (147x218 cm) - Wallace Collection (London
)


Paul GAUGUIN (1848-1903) - La naissance du fils de Dieu
Explicitement, Gauguin désacralise cet évènement religieux en le transposant dans un milieu exotique. S'il n'y avait pas l'auréole de Jésus, ce serait une simple maternité laïque.

Maurice DENIS (1870-1943) - La nativité
Huile sur toile (95x89 cm) - Musée des augustins (Toulouse)
Dans une petite commune rurale, au début du XXe siècle, la misère sociale est illustrée par cette famille qui dort dans une grange. Les modestes habitants, bergers des temps modernes, semblent plus indifférents que dans les représentations classiques. Pas d'anges dans cette évocation laïque, mais la tradition est respectée avec la présence discrète de l'âne, du boeuf et des moutons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Copyright

Tous droits réservés sur les images dont je suis l'auteur.
Leur utilisation est interdite sans mon accord, sauf indication contraire.
© Thierry Doukhan 2007-2011

Backlinks vers mon blog : ici et