samedi 20 juin 2009

Hommes sauvages et personnages velus

Par Thierry Doukhan
Voici un article consacré à la représentation, dans l'art occidental, d'hommes et de femmes monstrueux (au sens biologique du terme) à cause de leur physique anormalement poilu.
.
Au Moyen-Age, on représentait souvent l'Homme sauvage, un monstre imaginaire couvert de poils, excepté sur les mains, les pieds et les seins (pour les femmes).
Les hommes et femmes sauvages habitent les forêts et représentent l'absence de la civilisation. Ils ont cependant l'occasion de rencontrer des gens "civilisés" (chasseurs, bergers, criminels, ...) qui s'aventurent en marge de l'activité humaine. Il vivent en communauté avec un mode de vie rural. Leur arme favorite est la massue.
Après l'époque médiévale, les hommes sauvages seront représentés de manière plus bucolique, sans poils et avec des feuillages en guise de slip et de couronne, un peu comme les faunes antiques.
. .
....
Albrecht DURER - Hommes sauvages avec boucliers héraldiques (1499)
Huile sur bois (49,3 x 15,9 et 49,7 x 15,7 cm) - Alte Pinakothek (Munich)
ANONYME - Roi sauvage (Wilden Konig) - Gravure (85x129 mm) - Kupferstichkabinett
..
Plus d'images sur l'Homme sauvage dans l'art : Wikipedia Commons.
En savoir plus sur l'Homme sauvage : extraits du livre "A plus haut sens"
..
Pendant la Renaissance, le fantastique cède la place au naturalisme. Cependant, l'avant-gardiste Albrecht Dürer sait concilier le réalisme et la fantaisie, en anticipant sur la mode des curiosités scientifiques.
.

DURER - Tête d'enfant barbu (1527)
Peinture à l'eau sur toile (55,2x27,8 cm) - Musée du Louvre (Paris)
..
L'époque baroque est marquée par un goût parfois morbide pour les curiosités scientifiques ou exotiques. Ainsi, la noblesse s'imposait d'avoir pour domestiques des personnages insolites, du style "monstres de foire" (souvent des nains).
..

Anonyme - Petrus Gonsalvus (vers 1580) - Huile sur toile (190x80 cm)
Château d'Ambras - Gemaldegalerie - Kunsthistorisches Museum (Vienne)
Petrus Gonsalvus (né "Pedro Gonzalez" en 1556 aux Iles Canaries) a été élevé à la cour du roi de France Henry II, qui devient son tuteur. Sa pilosité excessive était due à une maladie rare : l'hipertricose (ou hipertricosis). "L'Homme sauvage des Canaries" et ses enfants ont été exhibés dans de nombreuses cours d'Europe, où on s'étonnait de la vivacité d'esprit de ces "hommes-singes" (ou "hommes-chiens").
..

Lavinia FONTANA - Portrait de Tonetta (vers 1583)
Musée des Beaux-Arts - Château de Blois
Voici la fille de Petrus Gonsalvus, prénommée Antonia (ou Antonietta, Tognina, ...). Le style est encore marqué par la Renaissance tardive, avec l'esthétique maniériste.
..
....
On retrouve Antonia dans d'autres représentations (ici avec son petit frère Horatio).
..
....
En 1592, le médecin et professeur Ulysse Aldrovandi examina les Gonzales et décrivit leur cas dans son livre illustré de gravures sur bois : "Monstrorum historia cum paralipomenis historiae omnium animalium Bartholomaeus Ambrosinus" (1642).
..

Agostino CARRACCI - Arrigo le velu, Pietro le bouffon et Amon le Nain (1598-1600)
Huile sur toile (101x133 cm) - Museo Nazionale di Capodimonte (Naples)
Ces personnages sont font partie des divertissements de la cour du Cardianal Odoardo Farnese. Arrigo Gonzales et sa soeur Tognina ont été offerts au Cardinal par son frère, le duc de Parme.
En savoir plus sur ce tableau : analyse de Roberto Zapperi.
..
Parmi les autres "miracles de la nature", on rencontre aussi les fameuses femmes à barbe.
..

Juan Sanchez COTAN - Brigida del Rio, la barbuda de Penaranda (1590)
Huile sur toile (102x61 cm) - Museo del Prado (Madrid)
Brigida a 50 ans à l'époque de ce portrait. Alors, vraie femme à barbe (peut-être victime de sa ménopause) ou homme travesti ?
..

Jusepe de RIBERA - Femme barbue - Portrait de Magdalena Venture, mari et fils (1631)
Huile sur toile - Hospital de Tavera (Toledo)
L'hirsutisme de Magdalena s'est déclaré à partir de 37 ans. Elle a été invitée au Palais Royal de Naples par le vice-roi, Fernando Afan et Enríquez de Ribera (Duc de Alcalá III), qui collectionnait les tableaux de "caprices de la nature".
Ce tableau a une forte intensité dramatique : l'air résigné du mari, la crudité de l'allaitement, les éléments de nature morte évoquant l'hermaphrodisme. Cette image est inoubliable par le réalisme troublant de cet aberrant portrait de famille.
Des superbes détails de ce tableau ici.
..

Gaspar SCHOTT - Physica Curiosa (extrait) - 1662
"Physica cusiosa" est un vaste recueil d'images et d'histoires concernant les monstres, les anomalies physiques et des animaux bizarres ou imaginaires.
.
Le style rococo n'a pas le goût pour le fantastique. Il faudra attendre l'époque romantique et symboliste (surtout au XIXe siècle) pour profiter de quelques allégories fantaisistes.
.
William BLAKE - Nebuchadnezzar (1795)
Gravure sur cuivre avec encre et couleurs (446x620 mm) - Tate Gallery (Londres)
Cette oeuvre est une allusion au changement de Nabuchodonosor en bête, décrit dans la Bible (Daniel, chapitre 4).
.C
A l'époque moderne, c'est le cinéma fantastique qui remet les monstres poilus à la mode : loups-garous, Morlocks de "la Machine à explorer le temps", hommes-singes de "King-Kong" et "la planète des singes", mais surtout... la Bête de Jean Cocteau.
..

Image du film "The wolf man" (1941)
Ce loup-garou là ressemble incroyablement à Petrus Gonsalvus. Et si cette légende avait pour origine des hommes atteints d'hypertricose ?
.

Image du film "la Belle et la Bete" (1946) de Jean Cocteau
On retrouve ici le contraste noblesse/bestialité des portraits de la famille Gonzalez. Les costumes, très "16e siècle", accentuent cette évocation....
.

Greyback, loup-garou du film "Harry Potter et le prince de sang mêlé"
Encore un loup-garou réaliste, ayant tout à fait l'allure d'un homme atteint d'hipertricose. On est loin des images naïves d'hommes à tête de loup.
..
En savoir plus sur l'hypertrichose : Wikipedia.
Des images de victimes de cette maladie (attention, déconseillé aux personnes sensibles) : images google.

3 commentaires:

  1. c'est amusant parce qu'il y a 2 jours j'ai eu un cauchemar au sujet d'une personne féminine qui voyait des poils se développer sur son doux visage....

    RépondreSupprimer
  2. En ce qui me concerne, cet article m'a été inspiré par un souvenir d'enfance... Cette image de Tonina, avec sa tête de chat, m'avait beaucoup troublé : ça ne ressemblait ni à un déguisement, ni à un personnage mythique... mais alors, c'était quoi ?

    Et puis je suis tombé sur le tableau de Carracci, qui m'a fasciné pour les mêmes raisons.

    Après quelques recherches, j'ai découvert la triste réalité.
    J'ai alors repensé à un de mes films-cultes (Elephant Man) et aussi, toutes proportions gardées, à certains de mes élèves qui sont quotidiennement humiliés par leurs "camarades", parce qu'ils ont le malheur d'avoir un léger "défaut" physique.

    RépondreSupprimer
  3. la seule fois ou j'ai vu quelque chose s'y rapportant, cela a du être dans une sorte de livre des records, beaucoup plus sensationnel et beaucoup moins documenté.

    RépondreSupprimer

Copyright

Tous droits réservés sur les images dont je suis l'auteur.
Leur utilisation est interdite sans mon accord, sauf indication contraire.
© Thierry Doukhan 2007-2011

Backlinks vers mon blog : ici et