dimanche 18 octobre 2009

Shanshui : peintures de paysage en Chine

Par Thierry Doukhan
La peinture de paysages est le genre artistique le plus noble de la peinture chinoise traditionnelle. En chinois, paysage se dit shanshui, ce qui signifie "montagne-eau", éléments essentiels du paysage.

L'art du shanshui est empreint du taoïsme.
La majesté des paysages souligne l'insignifiance de l'être humain dans l'immensité du cosmos. Et comme dans le feng-shui, le shanshui respecte des règles de composition précises (les détails, une autre fois !).
D'autre part, comme l'écrit Yolaine Escande ("Montagnes et Eaux, la culture du shanshui", éditions Hermann - préface ici) :
«Les deux éléments de la montagne et de l’eau incarnent le principe universel de vie et correspondent par analogie aux pôles cosmologiques à l’œuvre dans l’univers en constante mutation des Chinois, l’eau relevant du principe yin (l’ubac, l’ombre, la lune, la terre, la féminité, la souplesse, etc.) et la montagne du yang (l’adret, la lumière, le soleil, le ciel, la masculinité, la rigidité, etc.). De même, l’association entre corps humain et corps cosmique ne peut se concevoir que dans la montagne : les rochers composent son squelette, les rivières, son sang, les arbres et les plantes, ses cheveux, les brumes et les vapeurs, sa respiration etc. Inversement, il est courant que le corps humain soit représenté sous la forme d’une montagne.»

Cette "religiosité" du paysage explique sûrement la précocité des asiatiques, pour traiter ce thème en peinture, dès le 7e siècle. A l'inverse, en Europe, il faudra attendre la Renaissance (15e siècle) et le relâchement du carcan religieux, pour que la peinture de paysage soit reconnue comme valable (voir ici).

Rétrospective chronologique... (cliquez sur les images pour les agrandir).

DYNASTIE TANG (618-907 ap. J.C)

Li Sixun, célèbre paysagiste, prenait comme modèle des broderies et rehaussait les contours de ses peintures en appliquant des filets d'or.

....
Li SIXUN (651-716) - Bateaux a voile et demeure au bord de l'eau - encre et couleurs sur soie (1019x547 mm) - Taipei
Li ZHAODAO (8e s.) - Le voyage à Shu de l'Empereur Ming-Huang (copie du 10-11e s.)

CINQ DYNASTIES (907-960)

C'est l'immense peintre Dong Yuan qui est le maître incontesté de cette période.

....
Li CHENG - Temple solitaire au coeur de sommets dégagés (960) - couleurs sur soie (1870x677 mm) - Kansas City
Dong YUAN - Temple taoiste entre les montagnes - couleurs sur soie -
Taipei

DYNASTIE SONG (960-1279)


Qu Ding (v.1023-v.1056) - Montagnes en été - Couleurs sursoie

........
Li TANG - Vent murmurant dans les pins en montagne (1124) - Couleurs sur soie (1887x1398 mm) - Taipei
Kuo HSI (Guo XI) - Début de printemps (1072) - Couleurs sur soie (1583x1081 mm) - Taipei
Fan KUAN - Voyageurs par monts et rivières (1000) - Couleurs sur soie (1553x744 mm) - Taipei

DYNASTIE YUAN (1280-1368)

........
Huang GONG-WANG (1269-1354) - Paysage
Huang GONG-WANG - Stone Cliff at Pond of Heaven (?)
Huang GONG-WANG - Grande montagne de Fuchun

DYNASTIE MING (1368-1644)

Dans cette période de restauration nationale, c'est le grand retour de la peinture de paysage traditionnelle.


Shen ZHOU (1427-1509) - (?)

........
Ecole Chinoise - Paysage avec un pavillon - Couleurs sur soie (29x39 cm) - Musée Guimet (Paris)
Qiu YING - Pavillons dans les montagnes des Immortels (1550) -couleurs sur papier - Taipei
Shen ZHOU - Le haut mont Lu (1467) - Couleurs sur papier (1938x981 mm) - National Palace Museum (Taipei)

DYNASTIE QING (1644-1911)

A cette époque, différents styles s'affrontent mais c'est Shi Tao qui réinvente la peinture de paysage en la réalisant sur le motif.

....
Wang HUI - La beauté des montagnes vertes et des rivières (1679) - Shanghai Museum
Wang HUI (1632-1717) - Montagnes Lu


EPOQUE MODERNE ET CONTEMPORAINE (à partir de 1911)


Zhang DA-QIAN (1899-1983)

....
Pu RU (Pu XINYU) (1896-1963) - (?)
Li HUAYI (né en 1948) - Stepped Peak - Couleurs sur papier monté sur soie (91x46 cm)
Lee CHUNG-HWA - Aube dans les montagnes
Zheng SHAOKUN (né en 1966) - (?)
Chen YU-PU (né en 1946) - (?) (136x68cm)


Wei GUANGSHOU (né en 1962) - (?) ( 178x47 cm)

Voir aussi l'article sur les "montagnes jaunes" de Chine (photos de paysages)

4 commentaires:

  1. Un grand respect pour les montagnes où sont enterrés les ancêtres...en Corée ce sont des tumultes, des collines, recouvertes de pelouse, on ne voit pas les tombes. Les villes sont souvent bétonnées mais pas la Nature, qui reste intacte.Merci pour cette belle galerie de tableaux...et très bonne semaine (bientôt les vacances!)

    RépondreSupprimer
  2. En Europe, c'est une autre culture... une tombe "envahie" par la nature est considérée comme abandonnée. Alors on désherbe !
    A l'inverse, la culture orientale divinise la nature.

    Cette série d'articles est en fait une trilogie : après les paysages naturels et les représentations sublimées (sur soie ou papier), il y a leur synthèse : le paysage miniature (penjing), ancêtre du Bonsaï.

    Bonne fin (?) de semaine (je me donne du courage !)
    A suivre...

    RépondreSupprimer
  3. Un immense MERCI pour ces photos extraordinaires .
    j'en ai enregitré plusieurs pour mon musée virtuel personnel .
    J'ai particulièrement aimé la toute première et la dernière , les deux extrêmes .

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, nouveau concept d'exposition sur le web www.icidexpos.com "découvrir les ARTISTES" bonne visite amicalement Eddie.

    RépondreSupprimer

Copyright

Tous droits réservés sur les images dont je suis l'auteur.
Leur utilisation est interdite sans mon accord, sauf indication contraire.
© Thierry Doukhan 2007-2011

Backlinks vers mon blog : ici et