mardi 8 décembre 2009

Markus Raetz : métamorphoses

Publié par Thierry Doukhan

.
Depuis plusieurs décennies, le suisse Markus Raetz réalise des installations, des photographies, des films et des objets qui tous ont pour point commun d’interroger et de déstabiliser notre regard.
.
Chacune de ses pièces contredit ce qu’elle semble être.
Ainsi, un buste d'homme chapeauté (Beuys) se métamorphose en lièvre dès que l’on tourne autour. Un YES devient un NO, une bouteille devient un verre... et inversement !
.
Les artistes-peintres transposent les 3 dimensions de la "réalité" sur les deux dimensions de leur support.
Mais Markus Raetz a la démarche inverse : ses sculptures sont ramenées à de simples silhouettes "plates" ; autrement dit, elles se métamorphosent si on projette leur espace (trois dimensions), sur des plans (deux dimensions) différents.
.


Kiki de montparnasse, lièvre /buste de Beuys, bouteille / verre, yes / no
.



Tête à l'endroit / à l'envers
.

.

.

.

3 commentaires:

  1. merci Thierry pour tes précieux conseils, j'ai changé la photo de mon blog. je n'ai pas réussi à modifier la photo de la vignette sur tes contacts.
    Ces illusions d'optique sont intéressantes et surprenantes.

    RépondreSupprimer
  2. Depuis le milieu des années 60, Markus Raetz développe une oeuvre centrée sur la question de la perception et du langage

    RépondreSupprimer
  3. J'adore cette idée... cela me fait penser à une publicité que j'adorais à la télévision... en trois dimensions cela représentait un intérieur avec statues, belle architecture et beau design et en tournant de 90°, tout devenait plat.

    RépondreSupprimer

Copyright

Tous droits réservés sur les images dont je suis l'auteur.
Leur utilisation est interdite sans mon accord, sauf indication contraire.
© Thierry Doukhan 2007-2011

Backlinks vers mon blog : ici et