mercredi 22 décembre 2010

Vive les consoles de jeux !

Avant, j'achetais des jouets intelligents pour mes enfants : des Légo, des Playmobil, des maquettes, des jeux de société, etc...

J'en suis revenu...

Car ces jouets en plastiques, plein de petits morceaux, c'est :
- une catastrophe domestique (le bordel dans la chambre après 3 minutes de jeu)
- une catastrophe écologique (le plastique, ça finit un jour ou l'autre à la poubelle... vers un incinérateur ou un site d'enfouissement des déchets).

Parallèlement et malgré mes réticences, mes gamins ont eu diverses consoles de jeu (
Gameboy, Nintendo DS).

Chose étonnante, j'ai finalement trouvé l'expérience assez positive :
- Ils ont appris à lire, dès l'âge de 5 ans, en s'acharnant à déchiffrer les instructions affichées sur l'écran de leur console.
- L'addiction (inévitable) a un intérêt : une menace de privation... et ils obéissent aussitôt (je sais, ce n'est pas bien... mais c'est efficace et sans violence !).
- La console prend peu de place dans la chambre et elle est traitée avec un soin extrême.
- A sa mort, la console est recyclable si on l'apporte dans une déchetterie (déchet électronique).

Attention, pas de malentendu : je n'ai jamais pensé que les jeux-vidéo étaient une panacée et qu'il fallait supprimer tous les autres jouets !

Pour alterner les plaisirs, mes enfants ont aussi des jouets "sportifs" et beaucoup de livres.

Et puis ils réussissent à avoir encore plein de petits jouets en plastique...

2 commentaires:

  1. C'est vraiment mignon comme témoignage :-) Mais tous les parents ne sont pas aussi sympas ^^

    RépondreSupprimer
  2. Alors, je suis un "parent sympa" ? C'est à mes enfants qu'il faut le dire ! ^^

    RépondreSupprimer

Copyright

Tous droits réservés sur les images dont je suis l'auteur.
Leur utilisation est interdite sans mon accord, sauf indication contraire.
© Thierry Doukhan 2007-2011

Backlinks vers mon blog : ici et