dimanche 26 juin 2011

L'ineptie pour lutter contre l'illettrisme

Par Thierry Doukhan

Dans l’école de mes enfants, juste après le spectacle de fin d’année, le Directeur a obéi à une directive nationale : remettre un livre à chaque élève sortant de CM1, dans le cadre de l’opération «Prévention de l’illettrisme à l’école – Un livre pour l’été».

Cette année, c’est environ 700.000 enfants qui recevront le livre «Neuf contes» de Charles Perrault, illustré par des images d’Epinal (!).
J’aime beaucoup les contes de Perrault et aussi les images d’Epinal… mais je ne suis pas un enfant de CM1 en difficulté ! Et si c’était le cas, je rangerais ce bouquin dans un coin en attendant la rentrée… car les professeurs d’école se feront un devoir et un plaisir (?) de l’étudier avec leurs élèves entrant en CM2.

L’année dernière, c’était pire : les technocrates du ministère avaient choisi
«les fables de La Fontaine» illustrées par Chagall. C’est un très beau petit livre, que j’ai d’ailleurs dans ma bibliothèque, mais dont les textes, en langue ancienne, sont inaccessibles à des gamins de 10 ans... et même à beaucoup d'adultes !

Vous imaginez, vous, les illettrés de 10 ans qui s’entraînent seuls pendant les vacances, grâce aux textes originaux de La Fontaine et Perrault, avec des illustrations d'un autre siècle ?
Dire qu’à présent, il existe plein d’auteurs et d’illustrateurs contemporains, en phase avec notre époque et le goût actuel des enfants !
Mais les hiérarques coupés du monde ne sont capables que de reproduire, une ou deux générations après, ce qu’ils ont eux-mêmes vécu.

Tout cela sera improductif, mais pas pour tout le monde : car le livre est sponsorisé par la fondation Total !
Et d’autre part, il doit être remis lors d’une cérémonie de remise des ouvrages, en y invitant la presse locale (
source
) !
Pas de cadeau sans contrepartie, n'est-ce pas ? Car il faut bien que ça profite à quelques-uns, une opération de cette envergure !

En attendant, puisque certains décideurs apprécient La Fontaine, je leur recommande la lecture de sa fable « L’âne juge » dont la morale est :
« Selon ses goûts juge la bête ! ».

4 commentaires:

  1. Oui Romain,
    Et parallèlement, plusieurs classes de CP sont mélangées avec les CE1... soit une trentaine d'élèves, devant un(e) seul(e) professeur qui jongle entre deux niveaux de "nouveaux lecteurs" !
    Mais l'important, visiblement, c'est la "galerie" des cérémonies...

    RépondreSupprimer
  2. http://captainhaka.blogspot.com/2010/08/chatel-ce-grand-affabulateur.html

    La couverture des fables par Chagall m'a rappelé un billet que j'avais pondu pour la même occasion. Ils l'avaient donné en fin de CM1 à ma petite dernière. Châtel : soit il est con, soit il est associé avec l'éditeur.

    (d'ailleurs ton vérificateur de mots google pour les comments propose : conshi. C'est dans l'esprit :) )

    RépondreSupprimer
  3. Captain,
    Les grands esprits se rencontrent ! Sauf que moi, j'ai un an de retard sur toi...
    L'année dernière, les Fables n'avaient pas été données à tous les élèves sortant de CM1.
    La nouveauté de cette année, c'est que l'opération est généralisée. En contrepartie, le livre est plus moche (pas relié, illustrations cheap) et il est sponsorisé.
    Morale Shadock de l'histoire : une mauvaise idée est meilleure si elle est faite à grande échelle !

    RépondreSupprimer

Copyright

Tous droits réservés sur les images dont je suis l'auteur.
Leur utilisation est interdite sans mon accord, sauf indication contraire.
© Thierry Doukhan 2007-2011

Backlinks vers mon blog : ici et