mardi 12 juillet 2011

Bac : vers la fin des épreuves ponctuelles

On s’est beaucoup demandé si LE Bac devait disparaître dans sa forme actuelle, avec des épreuves ponctuelles finales, au mois de juin. C’est oublier un peu vite que c’est déjà fait, en partie… et que c’est un phénomène qui s’amplifie !

Récemment, les élèves de baccalauréats professionnels ont passé leurs épreuves ponctuelles… pour la dernière fois !
Car suite à la réforme du Bac Pro (dit : Bac Pro en 3 ans), les nouveaux programmes ont généralisé la validation du diplôme par C.C.F (Contrôle en Cours de Formation). Ainsi, dès l’année prochaine, les élèves de Terminale Bac Pro passeront l’essentiel de leurs épreuves tout au long de l’année ; dans chaque matière, leur professeur habituel sera le concepteur du sujet, le surveillant d’épreuve et le correcteur (avec copies non anonymes).

Alors je me marre quand à la télé, des politiciens jouent les vierges effarouchées en affirmant que LE Bac ne PEUT PAS passer en CCF, car les professeurs deviendraient « juges et partis ».
C’est vite oublier que le Bac Pro existe ; et c’est vite oublier que pour des dizaines de milliers d’élèves, leurs professeurs sont déjà « juges et partis »… et que ça ne gêne personne !

J'ai observé ce glissement vers une généralisation du CCF, depuis une quinzaine d’année d’enseignement :
- D’abord les CAP et BEP faisaient la part belle aux épreuves en CCF… mais quelques unes restaient des épreuves ponctuelles.
- Puis, à l’occasion de changements de programmes, le CCF s’est généralisé à l’ensemble des épreuves de CAP et BEP.
- A présent, les nouveaux Bac Pro (en 3 ans) font la part belle aux épreuves en CCF… mais quelques unes restent des épreuves ponctuelles.
- Et parallèlement, une réforme du Bac Technologique est dans les bacs (sans jeu de mot), avec bientôt des épreuves qui ne seraient plus ponctuelles, mais validées par CCF.

Cette évolution rampante, qui ne dit pas son nom, est prévisible :
- d’abord la généralisation des épreuves en CCF, pour le passage des Bac professionnels,
- puis la généralisation des épreuves en CCF, pour le passage des Bac technologiques,
- enfin la généralisation des épreuves en CCF, pour le passage des Bac généraux.

Et alors, il n’y aura plus de problèmes de fraudes… ou plutôt : il n’y aura plus de problèmes de fraudes déclarés. Vous avez déjà entendu parler de fraudes pendant des épreuves de Bac Pro, vous ?


Sources :

Textes officiels
- La rénovation de la voie professionnelle
- Le contrôle en cours de formation (CCF)
- Le baccalauréat professionnel
- Données sur le baccalauréat 2011

Presse et blogs
- Rue 89 : Faut-il supprimer le baccalauréat ?
- Blog de Bruno Magliulo : Vers une profonde réforme du baccalauréat
- Blog d’Olivier Rollot : Après les fraudes, faut-il supprimer le bac ?

2 commentaires:

  1. D'accord avec toi, c'est déjà un faux débat et/ou un débat d'arrière-garde ... les évolutions sont en marche.

    RépondreSupprimer
  2. Oui Romain, les évolutions sont en marche. A l'occasion, j'évoquerai les causes et les conséquences de cette évolution vers le 'tout-CCF'.

    RépondreSupprimer

Copyright

Tous droits réservés sur les images dont je suis l'auteur.
Leur utilisation est interdite sans mon accord, sauf indication contraire.
© Thierry Doukhan 2007-2011

Backlinks vers mon blog : ici et